TORONTO – 10 ET 11 MAI 2016

LE SOMMET
DE LA DÉCOUVRABILITÉ

Le contenu à l’ère de l’abondance

Dans un monde de choix… à l’ère de l’abondance… la découvrabilité est essentielle.

Organisé conjointement par le CRTC et l’ONF

Vidéos du sommet

Vous avez raté le Sommet de la découvrabilité? Vous pouvez regarder toutes les vidéos de l’événement ici!

Le Sommet de la découvrabilité fait passer le contenu de la découvrabilité à la découverte

Le Sommet de la découvrabilité du CRTC est une tribune permettant aux créateurs et aux producteurs de contenu, aux experts de la technologie, aux esprits brillants du monde du divertissement et aux spécialistes de l’analyse de se rassembler et d’examiner de nouvelles idées et technologies et de nouveaux moyens de collaborer à une ère où se transforme la façon dont nous communiquons. Alors que l’Internet est omniprésent, nous sommes bombardés de contenus et nous devons transformer en profondeur les communications pour créer nos auditoires. Les experts des technologies novatrices et des projets originaux montrent comment l’utilisation de techniques et plateformes d’accessibilité nouvelles peuvent aider à cibler les auditoires. Les maîtres du contenu enrichi et de la magie du récit expliquent comment former et conserver des auditoires avec de nouveaux éléments de réalité fascinants concernant le divertissement sous marque.

Allez à la page de la vidéo

ORDRE DU JOUR

PLAGE HORAIRE TITRE DE LA SÉANCE
8 H 30 – 9 H
9 H – 9 H 15
9 H 15 – 9 H 40

La conférence présente les moments marquants de l’histoire récente qui ont mené à la présente ère d’abondance. Comment en sommes-nous arrivés à être bombardés de contenu? Comment sommes-nous passés de « la télé à voir absolument » à « il y a beaucoup trop à voir à la télé »? Sans trop s’attarder au passé, la conférence suscite la discussion, soulève des points clés et vous incite à penser différemment. À la fin, vous risquez d’avoir plus de questions que de réponses –ce qui est parfait pour entamer le Sommet de la découvrabilité!

9 H 50 – 11 H 5

YidLife Crisis est une série en ligne unique. Dans cette étude de cas, Eli Batalion raconte son origine et la façon dont elle a évolué au fil des dernières années. Il aborde : la compréhension des auditoires (de créneau) grâce aux données des plateformes, la poursuite de différents ensembles d’auditoires et la nécessité de faire le pont entre ces auditoires sur une base numérique et en personne, la croissance du processus créatif alors que la série reçoit davantage de rétroaction de la part de l’auditoire, et ce que représente le fait d’utiliser une série web comme fer de lance d’une marque maison.

 

Les vampires ont-elles des menstruations? La société de production de Toronto Shaftesbury/Smokebomb et l’agence de marques shift2 ont uni leurs forces à la marque de produits de soins pour femmes U by Kotex afin de trouver une réponse à cette question dans leur série YouTube à succès, Carmilla. Cette série numérique primée propose un regard moderne sur le classique roman culte de Joseph Sheridan Le Fanu à propos des vampires, et a généré, à ce jour, plus de 50 millions de visionnements. Dans cette étude de cas, Jay Bennett explore comment bâtir un auditoire de zéro, les règles régissant l’attachement à une marque, ainsi que le pouvoir du divertissement de marque.

Parce qu’ils veulent davantage de contenu sur demande et qu’ils ont davantage accès à un tel contenu, les auditoires se sont fragmentés sur plusieurs différentes plateformes. Les cotes d’écoute reflètent-elles réellement la popularité d’une chanson ou d’une émission? Comment mesurons-nous le succès, à une époque où les cotes d’écoute ne tiennent pas compte de la totalité des visionnements de contenu? Et, bien que certaines émissions puissent générer des cotes d’écoute, elles ne suscitent pas nécessairement de l’engouement pour autant. Cette séance porte sur l’évolution de la définition du succès maintenant que les cotes d’écoute ne sont pas nécessairement proportionnelles à la popularité.

Les rayons des bibliothèques et les entrepôts des musées regorgent d’histoire. Cependant, quelle est la place du système décimal de Dewey en cette ère numérique? Cette séance permet de saisir comment le gouvernement et les services publics s’y prennent pour archiver les contenus, les nouvelles et les faits historiques dans le monde numérique d’aujourd’hui.

11 H 5 – 11 H 25
11 H 25 – 12 H 40

Du contenu pour enfants à des comédies aux heures de grande écoute, le président et directeur de l’exploitation de DHX Media, Steven DeNure, explique comment la compagnie travaille sur de multiples plateformes afin de bâtir des auditoires, tant à l’échelle nationale qu’internationale.

Les bulletins de nouvelles télévisés et les sites de nouvelles en ligne nous bombardent d’histoires sombres. Dans cette séance, nous voyons en quoi le journalisme s’adapte pour répondre à la grande demande de récits quasi instantanés. Comment les histoires sontelles choisies, organisées et vérifiées à partir de sources solides avant d’être mises en ondes ou affichées en ligne? Comment s’y prennent les narrateurs créatifs pour présenter aux téléspectateurs un contenu réfléchi et intéressant qui les aidera à comprendre les cultures, les découvertes et tout ce qui se passe dans le monde?

Des représentants d’organismes de réglementation internationaux et des experts discutent de façon franche et concrète des pratiques exemplaires en matière de réglementation à l’échelle mondiale. Ils abordent des sujets comme les approches réglementaires et non réglementaires de la découvrabilité et font état des réussites, des difficultés et des leçons apprises.

12 H 40 – 13 H 40
12 H 40 – 14 H 25

Venez découvrir ce terrain de jeux numérique! Réunissez-vous dans le carrefour principal et profitez-en pour parler aux fournisseurs et aux fabricants d’appareils et pour faire l’essai de produits tout en continuant à réseauter et à discuter avec vos pairs.

14 H 25 – 14 H 40

L’honorable Mélanie Joly, Ministre du Patrimoine canadien

14 H 40 – 15 H 25

Au cours de cette conférence, James Milward, récipiendaire du premier Prime Time Emmy® remis à un projet de réalité virtuelle (VR), décrit l’état actuel de la réalité virtuelle et mixte, comment on l’utilise présentement dans le domaine du divertissement, et le potentiel de la plateforme pour le proche avenir. Est-ce que la VR et la réalité augmentée (AR) deviendront des plateformes captivantes et dominantes, ou s’effondreront-elles avant de disparaître? Quelles sont les sources de revenus, et sont-elles viables? Qu’est-ce qui rend la production de la VR et de l’AR possible? Que faudra-t-il pour que ces plateformes et ces formules de contenus deviennent accessibles et attirent un auditoire engagé? Qui seront les principaux joueurs à l’avenir, tant en matière de contenu que de plateforme?

15 H 25 – 15 H 45
15 H 45 – 17 H

Créée en 2010, ICI Tou.tv fut la première plateforme en ligne francophone entièrement dédiée au visionnement télé. Dès son lancement, ICI Tou.tv s’est démarquée par la richesse et la diversité de ses contenus, ainsi que par sa grande accessibilité. Avec son volet gratuit, elle demeure encore aujourd’hui la seule plateforme francophone ouverte à tous dans le marché. Christiane Asselin nous dévoile les ingré dients qui font d’ICI Tou.tv une référence dans le paysage médiatique francophone d’ici et dans la Francophonie.

 

En parlant de son parcours qui l’a mené vers le web, Jonathan Roberge fait un survol de sa carrière en tant qu’humoriste. Se lançant dans une web-série afin d’aller chercher une plus grande visibilité pour ses fans, Jonathan Roberge discute de sa manière de voir l’industrie du web et de son procédé de création au fil du temps. Avec maintenant près de 100 000 personnes qui le suivent sur Facebook et plus de 30M de clics sur l’ensemble de ses œuvres, ce pionnier des séries-web à succès (Contrat de gars, Vie de vrai gars, Fiston et Papa) continue à faire grandir son univers et réalise publicité et séries afin de démontrer toute l’envergure que le web peut avoir sur une entreprise.

Ils sont nés à l’ère d’Internet, ils forment le groupe le plus numériquement connecté de toute l’histoire et ils constituent le segment de consommateurs qui connaît la croissance la plus rapide de notre société : les jeunes de la génération Y sont différents. Leurs interactions sociales, leurs amitiés et leurs expériences sont médiatisées par les technologies numériques. Ils n’ont jamais connu un autre mode de vie. Ils étudient, réfléchissent et interagissent d’une manière différente de celle des générations qui les ont précédés et ils transforment DÉJÀ la consommation des médias d’aujourd’hui. Au début de mai, un groupe d’élèves de Toronto a participé au Sommet de la jeunesse où ils ont passéeront une journée à découvrir le contenu de demain et à en discuter. Découvrez ce qu’ils ont avaient à dire!

Bannières, vidéos publicitaires à lecture instantanée, textos publicitaires, vidéos maison et concours engageants! Avec une abondance de contenu en ligne, le panel explore en profondeur les différences entre la publicité, le contenu commandité et le divertissement. Il est question de ce qui fonctionne et des prochaines étapes dans l’évolution du marketing des nouvelles émissions, de la nouvelle musique et du contenu pour les utilisateurs finaux.

18 H 30
PLAGE HORAIRE TITRE DE LA SÉANCE
8 H 30 – 9 H
9 H – 10 H 15

De quelle façon l’industrie du jeu vidéo révolutionne-t-elle le divertissement et la consommation de contenu? Pistes sonores, jeux vidéo, jeu sur mobile et contenu spécialisé, l’industrie du jeu vidéo est une grosse affaire. Les jeux vidéo se transforment en films et deviennent des marques mondiales de la culture populaire. Ce panel de chefs de file du jeu vidéo discute des plateformes, des infrastructures et de la participation en direct dans l’univers de la fantaisie numérique.

En cette ère d’abondance, les algorithmes émergent en tant que grands facilitateurs et outils de découverte. La recherche du bon film, de la bonne chanson ou du bon article de nouvelle n’en tient qu’à une équation mathématique – une équation déjà assez sophistiquée pour s’abreuver à même votre humeur ou activité du jour, ainsi qu’à l’heure de la journée. La séance explore tant l’opportunité que les embûches que représentent les algorithmes lorsque vient le temps de nous aider à trouver la fameuse aiguille dans la botte de foin.

Nous vivons à une époque où il est possible pour des artistes inconnus de trouver un public et d’accéder à la célébrité. Nous avons aujourd’hui accès à un nombre infini de plateformes et d’appareils pour créer du contenu de toutes sortes. La séance présente un panel d’artistes qui comprennent l’essor du divertissement en ligne et la façon de se distinguer dans un univers bombardé de photos de chats, d’opinions personnelles et de contenus facilement partageables.

10 H 15 – 10 H 35
10 H 35 – 11 H 50

L’industrie de la musique a radicalement changé au cours des 20 dernières années. Si auparavant son unique but était de vendre des disques, quelles sont la nouvelle structure et la nouvelle formulation de l’industrie de la musique en 2016? Comment les auteurs, les artistes et les producteurs parviennent-ils à rentabiliser leurs opérations grâce à de nouvelles techniques commerciales et au placement de leur musique? Les services de diffusion en continu peuvent-ils constituer une structure viable?

Netflix, Hulu, CraveTV, Spotify, Apple Music, Shomi et les abonnements à la carte sont de plus en plus populaires. Les consommateurs veulent trouver le contenu qui les intéresse au moment de leur choix, mais est-ce bien là l’avenir de la distribution de contenu? Cette discussion en groupe porte sur les avantages et les inconvénients des services de diffusion en continu et des services par abonnement et sur ce que l’avenir nous réserve.

Cette séance accueille des leaders éclairés qui décortiquent la notion de la découvrabilité et vous proposent des pistes de solution novatrices. Les experts présentent les divers moyens qu’ils utilisent pour promouvoir la découvrabilité : entreprises en démarrage, applications, technologies et une bonne dose d’ingéniosité.

11 H 50 - 13 H
13 H - 14 H 15

Les auditoires sont maintenant invités à publier des gazouillis durant la diffusion des émissions, et il n’est plus rare d’apercevoir des mots-clics au bas de l’écran; certaines émissions vont plus loin encore et proposent du contenu spécifiquement conçu pour stimuler la participation active du téléspectateur. Comment cet engagement accru du téléspectateur at-il modifié le mode de production du contenu et quelle est son incidence réelle sur le succès d’un projet?

Libres des entraves des présomptions traditionnelles et de la pensée conventionnelle, les étudiants sont des penseurs créatifs naturels. En mars, un groupe d’étudiants de Ryerson et d’OCAD ont participé à un Design Jam d’une journée afin d’explorer de nouvelles idées et proposer des solutions créatives et évocatrices en vue de vaincre les défis que pose la découvrabilité. Explorez ces possibilités à travers leur regard dans cette séance dynamique.

Avec les sources de revenus publicitaires traditionnelles qui s’assèchent, où les créateurs de contenu peuvent-ils aller puiser? Comment appuyer, dans un marché de plus en plus global, la création d’un contenu qui soit à la fois de grande qualité, exportable et découvrable? Est-ce que les campagnes de sociofinancement, la publicité intégrée et les plateformes comme Rumble.com redéfinissent la rentabilisation du contenu dans l’ère numérique? Cette séance examine les modèles de financement du content et de monétisation dans le contexte du paysage international actuel.

14 H 15 - 14 H 35
14 H 35 - 15 H 50

Les projets les plus novateurs sont le fruit de scénaristes, de réalisateurs et de producteurs audacieux et inspirés. Quels ingrédients faut-il pour surprendre les spectateurs? Comment ces créateurs intrépides réussissent-ils à repousser les limites tout en répondant aux exigences de leurs partenaires de réseau? Cette séance permet d’accueillir un réalisateur et producteur canadien, récipiendaire d’un prix Emmy ainsi qu’un fondateur d’institut de narration interactive primé de renommée mondiale. Ils présentent leur travail dans le monde de la production d’émissions pour enfants et dans l’univers du divertissement multiplateforme adapté à l’utilisateur.

Quelles nouvelles stratégies créatives et de ciblage les annonceurs utilisent-ils pour rejoindre ceux qui coupent le cordon sur les plateformes émergeantes comme les téléviseurs intelligents et les appareils par contournement? Alors que les habitudes des auditoires continuent de transitionner vers l’écoute sur demande, dans cette séance nous attaquons en profondeur la montée de la télé branchée, selon une approche fondée sur la recherche et concentrée sur les tendances et les statistiques.

16 H - 16 H 45
16 H 45 - 17 H