Les tendances en matière de médias numériques transforment le journalisme

En quoi les médias numériques transforment-ils le journalisme, et de quelle façon les journalistes réagissent-ils?

Partagez la vidéo

JOUR : 10 mai
HEURE : 11 H 25 - 12 H 40

Les bulletins de nouvelles télévisés et les sites de nouvelles en ligne nous bombardent d’histoires sombres. Dans cette séance, nous voyons en quoi le journalisme s’adapte pour répondre à la grande demande de récits quasi instantanés. Comment les histoires sont elles choisies, organisées et vérifiées à partir de sources solides avant d’être mises en ondes ou affichées en ligne? Comment s’y prennent les narrateurs créatifs pour présenter aux téléspectateurs un contenu réfléchi et intéressant qui les aidera à comprendre les cultures, les découvertes et tout ce qui se passe dans le monde?

Résumé de la vidéo

Les tendances en matière de médias numériques changent le visage du journalisme. L’évolution des médias et des auditoires obligent les journalistes à redéfinir leur méthode de rédaction de leurs articles. Les tendances en matière de médias numériques, surtout le recours aux médias sociaux sur Internet et les téléphones cellulaires, signifient que les auditoires lisent les nouvelles dans des entrefilets plus petits et plus courts. Alors de quelle façon le journalisme s’est-il adapté? Les journalistes ont modifié leurs modes de diffusion et adapté le format de leurs articles en fonction des médias sociaux comme Facebook ou Twitter consommés sur téléphones cellulaires. Mais ces tendances en matière de médias numériques apportent également de nouveaux outils dynamiques qui aident les journalistes à trouver de nouvelles façons de présenter l’information et de la faire découvrir. Les experts s’accordent à dire que le fait de bien raconter une histoire permet de fidéliser un auditoire, peu importe la formule; alors la question est maintenant de savoir « De quelle façon devons-nous utiliser les nouveaux outils pour créer du contenu qui amènera l’auditoire à explorer? »

Experts figurant dans la vidéo

frank_fiorito

Co-créateur, réalisateur et chef de production de la série télévisée Interrupt This Program de la CBC

nabil_mehchi

Co-créateur, directeur et chef de production de la série télévisée Interrupt This Program de la CBC.

erika- tustin-headshot

Rédactrice, contenu numérique, Toronto Star

MattFrehner

Rédacteur principal, Nouvelles mobiles et interactives

Elizabeth Radshaw

Directrice des programmes de l’industrie, Festival international canadien du documentaire Hot Docs

Extraits de la transcription de la vidéo

« Nous savons que les nouvelles c’est plus que de l’information, que c’est vraiment une histoire. »

« Cette femme à Beyrouth, la journaliste classique qui travaille pour la chaîne de télévision LBC et qui couvre la crise gouvernementale dans cette ville, s’est dit que ce qui était fait pour dénoncer la situation était insuffisant; elle a donc quitté son emploi. Je suis tombé sur le reportage qu’elle a fait de sa propre initiative et qu’elle a affiché sur Facebook. »

« La forme et l’auditoire. Comment la forme change-t-elle en journalisme, là où les nouvelles et les histoires se rencontrent? Qu’est-ce que cela signifie pour les journalistes, les conteurs, les cinéastes et les producteurs de programmation télévisuelle? Et qu’est-ce que cela signifie réellement pour les auditoires? Nous savons que la forme change, mais maintenant comment les auditoires changent-ils? Quelles sont les manières différentes dont ils consomment le contenu des médias? Et comment contribuent-ils aux contenus des médias que nous créons? »

« La manière dont nous avons créé la série télévisée, c’est mieux que d’avoir une longue histoire qui dure 21 minutes; nous avons plutôt quatre histoires qui sont liées. Pour nous, c’est là une nouvelle façon de faire de la télé… [parce que] la plupart [des auditeurs] vont regarder la série sur le Web; dans notre cas, ce sera sur le site Web de CBC Arts; nous devons donc adapter la série à ce nouveau format. »

« Sur mon bureau, il y avait 25 copies à réviser pour les journaux. C’était notre travail non? Maintenant, notre équipe est fondamentalement responsable de conter des histoires sur des appareils mobiles pour votre téléphone. »

« Je pense qu’il s’agit de raconter une histoire avec une approche plus humaine que ne l’est l’approche factuelle employée pour présenter des nouvelles. »

« Le type de structure d’une page qu’on connaît depuis des centaines d’années n’existe plus du tout sur votre téléphone. »

« Vous devez composer avec un module de distribution de cinq produits à distribuer sur 35 chaînes… Cela veut dire que nous devons repenser la manière dont nous structurons les mêmes histoires en fonction de chacune de ces différentes chaînes de distribution. C’est un travail vraiment très très difficile; c’est excitant, mais c’est dur. »

« Faites confiance à votre contenu; soyez pertinent et vous taillerez votre place. »

Afficher la transcription intégrale